Liste et guide de survie en festival

Je m’en vais à la convention  de jonglerie de Montréal ce soir. C’est pas aussi excitant que d’aller au Mexique, mais j’ai quand même du plaisir à préparer mon sac pour partir pour 3 jours de festival.

Quoi apporter en festival: liste et guide de survie en festival

Yeah! La saison des festivals est enfin arrivée. Pour profiter au maximum de ton festival, bien planifier ton sac est un élément-clé. Je te livre ici quelques conseils amassés au gré des festivals auxquels j’ai participé. Que ce soit pour une retraite de hula-hoop en Californie ou  une convention de jonglerie par -30°C (Turbo fest!), voici une liste des choses essentielles à avoir dans ton sac pour passer un bon festival. C’est sûr que la composition de ton sac sera un peu différente si tu pars 3 semaines à l’étranger  ou si tu pars pour une fin de semaine dans la ville d’à côté. Tu trouveras à la fin de l’article une liste à imprimer pour ne rien oublier!

 

 

6 conseils utiles

Convention de hula-hoop

Conseil #1: Comme si tu étais en maternelle, identifie toutes tes possessions! Surtout tes objets de valeur ou les choses qu’on perd tout le temps comme notre gourde. N’oublie pas d’identifier tes hula-hoops et autres accessoires de jonglerie, tu n’es pas la seule à avoir un hoop en polypro orange de 34 pouces ou des henrys blanches.

 

Festival de jonglerie

Conseil #2 : Même si tu as le goût d’apporter toute ta garde-robes, voyage le plus léger possible. Choisis ta bataille : Vêtements<hula-hoop. Sur mon sac: 6 hula-hoops, une tente à gauche et un tapis de yoga à droite. À l’intérieur: un tapis de sol, un sleeping, 4 quilles, 6 balles et un peu de linge.

 

 

Conseil #3; Si la nourriture est incluse, informe le festival si tu as une diète spéciale (sans gluten, végé, etc.) ou des allergies alimentaires. Même si les repas sont inclus, apporte une réserve de collations. Et apporte ta réserve d’indispensables, comme ton beef jerky si tu es un carnivore dans un événement vegan.

 

Conseil #4: Imprime toutes les informations importantes comme la programmation et ton billet pour le  festival. Le Wi-fi n’est pas toujours bon, alors prépare-toi à une fin de semaine Old school sans internet. De toute façon, il y a tellement de choses intéressantes que tu n’auras pas le temps de passer plusieurs heures sur les médias sociaux.

 

Conseils #5 : Si tu as le temps, arrive 2-3 jours avant le festival pour visiter la ville et te remettre du décalage horaire (si décalage horaire il y a!). Renseigne-toi d’avance sur la ville et sur le lieu du festival , tu pourras ainsi déjà connaître les endroits intéressants à visiter aux alentours. Tu peux aussi essayer de prendre contact avec des festivaliers locaux qui pourront certainement te donner des conseils, ou te faire découvrir leur ville.

 

Conseil #6: Si tu pars à l’étranger, pour ne pas perdre de temps à courir les banques, retire de l’argent  en liquide dans la devise du pays où tu vas, assez pour tenir 2 jours.

 

Guide de survie: bien dormir  partout

Montreal Juggling Festival

Si tu es comme moi et que tu as le sommeil léger, ça te prend ABSOLUMENT des bouchons d’oreilles. Dortoir, gymnase, gens qui ronflent, musique de DJ jusqu’aux petites heures, enfant qui se lève à 6 heures du matin. Ai-je besoins de donner plus de raison? Des bouchons, c’est petit, ça prend peu de place alors pourquoi s’en passer? Apportes-en quelques-uns car c’est facile à perdre et tu peux aussi dépanner des gens qui ont oublié les leurs. Oh, et un masque pour les yeux est un petit plus quand tu veux faire la grasse matinée ou une sieste d’après-midi.

 

Transporte toujours une couverture ou des vêtements chauds pour l’avion et les transports en commun. Les avions ne fournissent pas toujours de couverture (ou il faut payer un supplément).  Même au Mexique, j’ai été surprise de voir que dans les autobus voyageurs, il y avait la climatisation au maximum alors que dehors, on crève.

 

faire du yoga

Un matelas de sol et/ou un tapis de yoga. Il y a souvent des ateliers de yoga dans les retraites de hula-hoop. Et quand je suis parti longtemps, mon tapis de yoga est devenu mon meilleur ami. Celui-ci crée un espace sacré pour t’étirer et les gens respectent généralement cet espace. Tu as l’air moins bizarre de t’étirer dans des positions étranges sur un tapis de yoga. De plus c’est plus agréable de s’étirer sur un tapis quand le sol est d’une propreté douteuse.

 

Truc pour économiser de l’espace : choisis un oreiller gonflable, il prend peu de place et tu peux l’apporter dans l’avion avec toi. Si tu pars avec des amis, prenez une seule tente et partagez-la.

 

Guide de survie: les salles de bains communes

Festival égale salle de bain commune parfois d’une propreté douteuse.  Un must, c’est d’avoir des sandales que tu peux à la fois  porter sous la douche et pour marcher dehors (objectif: économie d’espace!). Et, étonnamment, j’ai déjà été confrontée à des douches communes dans des vestiaires pour filles. Donc pour être plus à l’aise n’oublie pas ton costume de bain.

 

En camping, les lingettes pour bébé peuvent être intéressantes pour te laver rapidement en surface, quoique peu écologique. Dans ta trousse de toilette, là aussi c’est le minimum. Essaie d’apporter  des petites quantités et non les bouteilles complètes. Il y a aussi des savons multifonctionnels  qui servent autant pour le corps, pour les cheveux  et  pour le rasage.

 

À mettre dans ton sac à dos de jour: des mouchoirs (quand il y a plus de papiers de toilette!) et du savon antibactérien. Et une serviette sanitaire pour prévoir les surprises et ou encore pour dépanner les autres.

 

Essentiel: Un sac à dos de jour

Idéal pour transporter tes effets de valeurs ainsi que pour avoir à portée de mains les choses essentielles afin d’éviter 2 millions d’aller-retour à ton campement de base. Ton sac à dos de jour te servira aussi si tu pars en excursion hors des sentiers battus et comme bagage à main en avion. J’aime avoir dans mon sac :

-Une gourde et/ou une tasse de voyage. Objectif hydratation et objectif transporter mon café d’un atelier à l’autre.

-Portefeuille avec de l’argent liquide,  il y a toujours plein de trucs vraiment cool à acheter.

-Calepin et crayon pour prendre rapidement des notes sur les ateliers et les contacts de tes nouveaux amis.

-Lipsil pour les contrées désertiques ou quand tu passes 3 jours dans un festival intérieur.

-Ton cellulaire, pour prendre des photos, écouter de la musique etc. De toute façon, je sais que tu ne peux pas t’en passer.  Et n’oublie surtout pas tes chargeurs pour tes appareils électroniques.

-Des collations (j’ai toujours faim, et parfois les ateliers sont tellement intéressants que je n’ai pas le temps d’aller manger). Des noix, des barres tendres, des fruits secs, cela se transporte bien et c’est nourrissant. Du chocolat noir pour un petit boost rapide.

-Un cadenas à combinaison (pas de petites clés trop faciles à perdre). C’est pratique pour les casiers de gymnase, de piscines publiques ou d’auberge de jeunesse.

Se vêtir

Apporte des vêtements qui s’agencent bien entre eux afin d’en tirer le maximum. Pense à apporter du linge confortable car tu vas bouger beaucoup durant les ateliers. La seule chose que tu peux apporter en quantité industrielle c’est des bobettes (québécismes 🙂  ) et des bas. J’adore apporter un grand châle qui me sert à la fois de foulard, de petite couverture et parfois même de serviette  et d’oreiller. J’ai aussi les leg warmers car  c’est rapide à mettre quand tu as froid. Finalement, un pyjama funky car tout le monde va le voir et tu veux impressionner le seul gars de la convention de hula-hoop (hahahahhaha).

 

Si l’événement se déroule à l’extérieur, n’oublie pas un chapeau, de la crème solaire et/ou des lunettes fumées. Passer le reste du festival avec un coup de soleil ne sera pas très intéressant. Et comme il ne fais pas toujours soleil, prévois quelque chose pour la pluie .  Un couvre-sac  pour ton sac à dos sera aussi utile pour les jours de déplacement.

 

Truc pour économiser de l’espace: Achète un sac de compression pour ton sac de couchage ou tes vêtements.

 

Les petits plus

-Un ouvre-bouteille / décapsuleur (hé oui)

 

-Tylenol (Voir point précédent).

 

-De la gomme (pour l’avion et quand tu n’as pas le temps de te brosser les dents :0)

 

-Des écouteurs pour l’avion et pour écouter de la musique sans déranger les autres

 

-Une trousse de premiers soins. Quelques diachylons et du peroxyde c’est le minium pour prendre soin de tes petits bobos.

 

-Des sacs en plastique, des sacs Ziploc toujours utiles.Fourchette, couteau, cuillère, ouvre-boîte, savon vaisselle si tu pars en mode camping.

 

 

J’aime avoir un livre ou des crayons de couleur qui me permettront de me divertir dans les moments d’attente et lors des longs trajets. Quand j’ai fini mon livre, je le donne à quelqu’un . Dans les auberges de jeunesse il y a souvent une bibliothèque où tu peux échanger ton livre contre un autre. J’adore ce genre d’endroits!

convention de hula-hoop

Et si tu vas dans un autre pays

-Passeport

-Billet d’avion

-Prise universelle

-As-tu besoin de vaccin?

-Assurance voyage

 

Sur ce, profite bien des festivals. Est-ce que j’ai oublié quelque chose dans la liste? Quels sont tes essentiels pour les festivals?

Rédactrice: Maryève

Réviseure: Fanny

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s