Débuter avec un hula-hoop de feu

«Évite de brûler les étapes!»

Tu as décidé de faire du hula-hoop de feu pour la première fois? Super, tu es au bon endroit pour tout savoir sur l’achat d’un hula-hoop de feu et la sécurité quand on joue avec le feu. Dans cet article, je ferai d’abord le tour des différents types de hula-hoops de feu et des gaz. Ensuite, je ferai une liste de choses à penser avant d’allumer ton hula-hoop pour la première fois.  Finalement, je partagerai les étapes à appliquer pour pratiquer cet art en toute confiance.

 

À savoir lors de votre achat

Les mèches sont constituées d’une tige et d’une mèche de kevlar (un tissu résistant au feu). La grosseur de la mèche et  la longueur de  la tige vont ajouter du poids à ton hula-hoop.

Tu as parfois le choix de la grosseur de la mèche de 1 pouce à 2 pouces (plus  la mèche est grosse, plus la flamme est imposante ).Tu as parfois le choix entre 2 types de tressage du kevlar: Crown Knot et Sushi Style.

 

Les types de mèches

mèche de kevlar shushi style

Les Quick Wicks (mèches rapide )

Les mèches de feu de type Quick Wicks sont, selon moi, la solution la plus versatile et économique. Économique, car tu ajoutes tes mèches sur un hula-hoop déjà existant (pas besoin d’acheter un autre hula-hoop). Versatile, car tu peux les ajouter aux hula-hoops de ton choix et t’amuser avec le nombre  ainsi que la disposition des mèches. Elles se transportent facilement lors des déplacements et prennent peu de place. Après usage, tu peux les ranger dans une petite boîte en plastique. (photo)

Lors de ton achat, n’oublie pas de mentionner la grosseur du tube (1/2 ou 3/4) sur lequel tu souhaites poser tes mèches. Vérifie aussi si le vendeur fournit l’outil pour les poser.  Et ne t’inquiète pas, elles sont faciles à poser et à retirer.

 

Les mèches retirables (Removable spins)

Ce sont des mèches que tu visses directement dans ton hula-hoop.

Avantage: Tu n’as pas besoin d’outils pour les installer et tu peux enlever les mèches et en faire un hula-hoop «normal». Comme pour les Quick Wicks, elles sont faciles à poser et à ranger. 

Désavantage: Un peu moins versatile que les Quick Wick , il y a un endroit et un nombre précis pour mettre les mèches.

 

Les  «Permanent spine»

Voilà, tout est dit dans leur nom ! Des tiges permanentes intégrées à un nouveau hula-hoop qui ne servira qu’à faire du feu. Désavantage, contrairement aux options précédentes,  si une mèche se brise, tu devras envoyer ton hula-hoop complet pour le faire réparer. Si au fil du temps tu changes de grandeur de hula-hoop, tu devras changer complètement ton hula-hoop de feu. Comme les mèches ne sont pas amovibles, il prend plus de place.

 

Les Types de Gaz

Traduction libre à partir cette source :

Types de gaz Avantages Inconvénients

Naphta, Camp fuel, Gaz à lighter:

-S’allume instantanément

-Se trouve facilement n’importe où dans le monde

– Ce gaz s’évapore rapidement donc vous devez allumer relativement rapidement vos mèches.

-Potentiellement cancérigène

L’huile de lampe ou parrafine -Les flammes durent longtemps.

-Ne s’évapore pas rapidement

-Très glissant  si tu en échappe sur un stage .Les flammes produisent de la fumée.

-Une odeur potentiellement plus forte, à l’exception des huiles de lampes hautement purifiées

Le kérosène:

-Les flammes durent longtemps.

-Ne s’évapore pas rapidement

– Peu couteux

-Odeur très forte

-Dégage une fumée noire probablement toxique.

-Plus long à allumer

Isoparrafine aka Isopar ou

Isopar K

-Fait des flammes très propre

-Peu d’odeur

-Probablement la moins nocive pour la santé .

-Brule plus longtemps

Ils sont utilisés dans des procédés industriels et ont été étudiés pour des niveaux d’exposition sécurisés mesurés en ppm (parties par million)

Des feuilles techniques sont facilement accessibles sur les sites Web des fabricants

Les inconvénients

-Plutôt difficile à se procurer.

-Elle se commande en très grande quantité de 20 litres

-Vous pouvez appeler les grandes entreprises et demander des distributeurs locaux.

 

14 étapes pour hula-hooper en toute sécurité

 

Une semaine avant: pratique, achat et planification

1Une semaine avant le jour-J, pratique quelques heures  avec ton hula-hoop de feu sans l’allumer. Tu vas pouvoir apprécier la différence de poids du cerceau avec ses mèches et t’apercevoir qu’il y a plusieurs mouvements que tu ne pourras pas faire en feu. Imagine que tu fais un chest roll en feu…

 

2-Choisis tes vêtements avec soin: Essaie de couvrir le plus de parti de ton corps avec des vêtements en coton, en jeans ou en cuirs! Ce sont les tissus les plus résistants au feu, ils prendront plus longtemps que les autres à bruler. Ne porte surtout pas de fibres synthétiques.  Mets une tuque ou un capuchon, les cheveux brûlent si rapidement! Tu peux aussi te faire un chignon bien serré et l’asperger avec de l’eau. Surtout pas de spray-net! Tu peux aussi porter des petits gants en cuir ou des gants de Kevlar. Il existe des vêtements ignifuges. Les vêtements de travailleurs de construction sont souvent  à l’épreuve du feu. Il existe des produits ignifuges pour les tissus .

 

3- Achat du gaz. Identifie tous tes contenants de gaz. Tu serais étonné de savoir le nombre de personnes qui ont bu du gaz en pensant que c’était de l’eau! Pourquoi ne pas t’informer du numéro de téléphone du centre antipoison de ta région et le mettre dans le répertoire de ton cellulaire (1-800-463-5060 (au Québec)). Prépare un contenant pour tremper tes mèches et un gant de caoutchouc  robuste pour essorer les surplus de gaz.

 

4- Choisis un endroit dégagé, idéalement sur du béton. Certaines villes ont des lois interdisant la manipulation de feu dans les endroits publics (comme à Montréal où c’est très réglementé . Visite Garde-Feu pour plus d’information).  Pas de petit arbre sec, de foin et s’il a une alerte de sécheresse en vigueur, ce n’est peut-être pas le bon moment pour commencer!

 

5-De quelle façon vas-tu éteindre le feu? Oui, il peut finir par s’éteindre par lui-même, mais si tu es fatigué ou que tu prends peur, c’est important de préparer un endroit pour l’éteindre. Pour éteindre tes mèches de feu, tu peux utiliser une serviette humide pour étouffer la flamme.  Éloigne ton lieu de trempage de ton lieu d’extinction (histoire de ne pas approcher ta flamme de ton bidon d’essence).

 

6- Apporte avec toi un téléphone (batterie chargée à 100% )  et une trousse de premiers soins. Les brûlures ont souvent lieu lorsque que l’on touche à la partie métallique de la mèche.  Ne jamais éteindre une personne en feu avec un extincteur. Il faut l’enrouler dans une couverture non synthétique ou l’asperger d’eau (lire au bas de la page les premiers soins).

 

7-Trouve un ami qui a déjà manipulé le feu pour venir avec toi et sois sûr qu’il connaisse les règles de sécurité et comment manier un extincteur. Pas d’ami de ce genre? Cherche dans les groupes de jongleurs ou de cirque sur Facebooke, tu vas sûrement trouver quelqu’un.

 

8-Prépare une liste pour ne rien oublier. Ce n’est pas le moment de te retrouver à des kilomètres de chez toi et réaliser que tu as oublié ton hula-hoop!

Liste de matériel

  • Hula-hoop

  • Lighter

  • Vêtements couvrants

  • Gaz dans des contenants bien identifiés

  • Bol pour tremper, gant de caoutchouc

  • Extincteur, couverture anti-feu,

  • Sceau d’eau et couverture

  • Téléphone cellulaire, batterie à 100%

  • Trousse de premiers soins

  • Ami

  • Autres: musique, bouteille d’eau, collations, lampe de poche

 

C’est le jour-J !

9-Assure-toi que quelqu’un surveille les bidons d’essence pour éviter qu’ils ne se renversent. Essaie de choisir un endroit avec pas trop de passants, si c’est un endroit public ou très fréquenté, fais-toi un périmètre de sécurité. Et ne fume pas près de cette zone!

 

10- Pour commencer, tu peux allumer une seule mèche et faire des mouvements que tu maitrises bien. Pratique sous les yeux attentifs de quelqu’un en qui tu as confiance (et non ceux d’un pote bourré). Ton ami devra avoir dans ses mains: soit une  couverture anti-feu, un extincteur ou une chaudière avec de l’eau. Si tu veux filmer tes exploits, dépose ta caméra sur un trépied un peu plus loin.

 

11- En parlant de pote bourré, évite, toi aussi de consommer avant de mettre le feu. Et ne prête pas tes objets de feu si tu doutes de l’état ou de l’expérience de la personne concernée.

 

Après 

12-Assure-toi de bien ramasser tout ce que tu as apporté. Si tu as des contenants d’essence vides, disposes-en aux endroits prévus.

 

13-Range ton gaz dans un endroit sécuritaire

 

14-Trouve quelque chose pour couvrir tes mèches de feu pour éviter de faire des traces noires partout.  À cet effet, j’ai une amie qui a trouvé une utilité à ses bas orphelins. Pour ma part je met des petits sacs de plastique et j’attache la base avec une corde.

Premier soins:

Voici le lien  d’un article très pertinent sur les premiers soins en cas de brûlures. En voici un bref résumé: 

-Éloigner la personne de la source de feu

-L’immobiliser pour éviter  d’attiser le feu

-Si elle est en feu, l’enrouler dans un tissu non synthétique et la rouler par  terre ou l’asperger avec de l’eau

-Appeler les secours

-Refroidir les brûlures avec de l’eau tiède (15°C) durant environ 15 minutes. Durant ce temps garder la victime au chaud

-Ne pas toucher aux brulûres

Tu as avalé du gaz: 1 800 463-5060 (au Québec) ou visite ce lien  .

Bonus:

Voici le lien d’une vielle publicité du Service de prévention des incendies qui a bercé mon enfance «Roule toi par terre!»: 

Voilà, bravo! Tu es maintenant prêt à jouer de façon sécuritaire avec le feu. Si tu a des questions, n’hésite pas à me les poser!

Rappelle toi que le feu, c’est dangereux et que le gaz c’est toxique.

Tu veux en savoir plus sur le hula-hoop de feu ? Écris-moi

AVERTISSEMENT: En aucun cas Hula-hoop Québec n’est responsable des risques que vous prenez. Votre participation est volontaire et à vos propres risques. Vous reconnaissez et vous comprenez  pleinement que votre participation à des activités  implique un risque de blessure. Malgré les risques encourus, vous comprenez entièrement ces risques. Vous devriez consulter un médecin si vous commencez une nouvelle activité, surtout si vous présentez des blessures et/ou des problèmes cardiaques. Vous renoncez à certains droits légaux et décharger Hula-hoop Québec de toutes revendications, incluant le droit de poursuivre ou de demander une compensation suite à un accident, blessures, incapacité partielle, dommages, frais médicaux et hospitaliers, ou responsabilité en cas de décès en lien avec votre participation aux activités de Hula-hoop Québec.

Rédactrice: Maryève

Réviseure: Fanny

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s